Insuffisance rénale et dialyse

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale ?

L’insuffisance rénale (IR) est une diminution du fonctionnement des reins qui n’assurent plus leurs fonctions normales d’épuration et d’excrétion du sang. L’Insuffisance Rénale engendre la rétention de substances normalement éliminées dans l’urine. Elle ne régresse pas et peut évoluer, en l’absence de diagnostic précoce, vers l’insuffisance rénale au stade terminale.

L’insuffisance rénale est dite chronique quand la maladie rénale (ou néphropathie) en cause est irréversible, sans possibilité de guérison. Elle s’oppose à l’insuffisance rénale aiguë, due à une atteinte brutale et réversible des reins.

À ce stade, la dialyse est nécessaire pour remplacer la fonction des reins. L’hémodialyse est une technique médicale qui permet d’épurer le sang à travers une membrane permettant d’assurer les fonctions des reins de manière artificielle.

En France, 10 % des adultes présentent
un dysfonctionnement du rein.

Le nombre de personnes atteintes est ainsi estimé à près de 3 millions.

Les conséquences nutritionnelles du traitement par dialyse pour le patient en insuffisance rénale

  • Une perte entre 8 à 12g de protéines par séance
  • Un excédant de Potassium et de Phosphore
  • 30 à 76% des patients sont dénutris
  • Un excès d'eau

Nos objectifs

  • Remplacer les protéines perdues lors d’une séance de dialyse.
  • Limiter l’accumulation de substances et déchets dans l’organisme.
  • Proposer des solutions plaisir à la fois pour la collation durant la séance et pour le retour à domicile.

POUR VOS PATIENTS DIALYSÉS, PENSEZ À LA COLLATION ENRICHIE PENDANT LA SÉANCE

DES COMPLÉMENTS NUTRITIONNELS ORAUX:

    • Qui peuvent être consommés avec une seule main.
    • Concentrés, apportent entre 8,5 et 13,5 g de protéines par portion.
    • Hyperénergétiques avec au minimum 150 kcal par portion.
    • Avec une faible teneur hydrique.
    • Sous forme de biscuits céréaliers pour un maximum de plaisir.

ÉTUDE COLENDIA

IMPACT D’UNE COLLATION ENRICHIE EN PROTÉINES SUR UNE POPULATION DE PATIENTS HÉMODIALYSÉS NON SÉLECTIONNÉS

En 2020, le Professeur DELEAVAL, Néphrologue au centre de dialyse de Tassin-Charcot à Sainte-Foy-lès-Lyons et son équipe ont publié une étude ayant pour but d’évaluer l’impact nutritionnel de la distribution d’une collation enrichie en protéines à des patients non sélectionnés pendant les séances d’hémodialyse.
L’étude à démontré qu’une collation enrichie en protéines donnée à des patients dénutris ou non pendant la séance d’hémodialyse augmente significativement la concentration sérique d’albumine.
Quand on connaît le pouvoir prédictif de mortalité de ce marqueur dans cette population, cette action simple et efficace présente un intérêt certain.