Régime à textures modifiées : la progressivité est essentielle

Régime à textures modifiées : la progressivité est essentielle

Alimentation adaptée

28 novembre 2019
Catégorie : 

Multiplier les étapes du régime à textures modifiées serait plus favorable à la rééducation de la déglutition et au statut nutritionnel.

Le nombre d’étapes d’un régime à textures modifiées a-t-il une importance dans la rééducation de la déglutition ou sur le statut nutritionnel ?

C’est la question à laquelle une équipe japonaise a tenté de répondre.

Une étude rétrospective du traitement de sujets âgés avec pneumonie

Pour cela, ils ont extrait de la base de données japonaise de rééducation nutritionnelle les éléments concernant 218 sujets âgés hospitalisés pour une pneumonie et ayant suivi un régime à textures modifiées.

Les sujets ont été classés selon le nombre d’étapes suivies lors de ce régime : plus de 6 étapes/textures différentes suivies par 109 sujets versus moins de 5 étapes/textures suivies par 109 autres sujets.

Les capacités de déglutition des sujets avaient été évaluées (échelle de 1= pas de déglutition à 10= capacité normale à manger) et le statut nutritionnel avait été mesuré grâce à la version simplifiée du Mini Nutritional Assessement (MNA-SF® score 0-7= dénutri ; 8-11= à risque ; 12-14= non dénutri).

La progressivité des textures améliore la déglutition et le statut nutritionnel  

A l’admission, les sujets sont dénutris ou à risque de dénutrition (score 6-10 du MNA-SF®). A la sortie de l’établissement, si la durée d’hospitalisation et celle de réhabilitation nutritionnelle ne sont pas différentes entre les deux groupes, en revanche, l’échelle des capacités de déglutition et le score du MNA-SF sont plus élevés (+1,6 points et +2,4 points, respectivement) chez les sujets ayant bénéficié de plus de 6 étapes/ textures différentes.

Les chercheurs japonais en concluent que le nombre d’étapes suivies lors du régime à textures modifiées est associé au maintien ou à l’amélioration des capacités de déglutition et du statut nutritionnel. Proposer aux sujets âgés des textures modifiées aux propriétés physiques différentes permet, selon eux, de les entrainer de façon graduelle à les mâcher et les déglutir. La progressivité des textures permet aussi d’adapter les repas au plus près des capacités du sujet, l’objectif étant d’atteindre des textures de plus en plus denses en énergie.

A retenir

  • Plus le nombre d’étapes suivies lors du régime à textures modifiées est élevé, meilleure est l’amélioration des capacités de déglutition et du statut nutritionnel ;

  • La progressivité des textures permet au sujet de s’entrainer à les mâcher et à les déglutir, avec pour objectif final d’accéder à des textures plus denses en énergie.

 

Impact of Multiple Texture-Modified Diets on Oral Intake and Nutritional Status in Older Patients with Pneumonia: A Retrospective Cohort Study. Shimizu A, Momosaki R, Kayashita J, Fujishima I.

Dysphagia. 2019 Sep 18. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31535216

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h

-->