Quand on avait 20 ans en l'an 2001... | Nutrisens

Quand on avait 20 ans en l'an 2001...

Bien vieillir

17 décembre 2019
Catégorie : 

Quand on aura 20 ans en l'an 2001. Vous vous souvenez de cette chanson magnifique n’est ce pas ?


Vous vous en souvenez parce qu’il est probable que vous qui lisez cet article vous aviez peut-être cet âge là en 2001, ou pas loin...Si c'est le cas, cela 
signifie aussi que dans 20 ans vous entrerez de plein pieds dans la catégorie de ceux qu’on appelle les séniors. Vous y pensez n’est ce pas ?  
Ca ressemblera à quoi avoir 60 ans en 2041 ? 

 

30% de la population aura plus de 60 ans

Déjà,  si la fin du monde n’est pas arrivée d’ici là, plus de 30% de la population aura comme vous plus de 60 ans. C’est à dire, le double d’aujourd’hui.
 Le double aussi donc de personnes dépendantes. 2 contre 1 million aujourd’hui. 
Histoire de calmer les éventuelles nausées, ne nous étalons pas trop sur le déficit des retraites, qui pourrait bien passer de 11 à 45 milliards….hum… Restons positifs, et parlons plutôt de ce qui nous réconcilie avec cette perspective d’un futur proche. 

On peste souvent sur ces 20 dernières années qui nous ont fait entrer le monde du tout virtuel mais bien ou mal, cette révolution aura et a déjà de vraies implications sur ceux qui comme nous entreront dans un futur pas si lointain dans la case “séniors”. Etre sénior aujourd’hui ou demain, c’est bénéficier de toute un ensemble de perspectives autrefois totalement impensables. Parlons du bouleversement le plus évident. Le choix et la diversité de Netflix, qui dans 20 ans aura monopolisé l’ensemble de la production télévisuelle et cinématographique , et qui aura au moins cet avantage de pouvoir définitivement dire adieu à ce cher inspecteur Derrick ainsi qu’à tout le personnel de la clinique de la Forêt Noire. Tant qu’à faire, au moins que les 50 heures passées chaque semaine devant la télévision par nous futurs séniors, soientt les plus agréables possibles.

 

Nous serons hyper multi-connectés

Trêve de plaisanterie, aujourd’hui on dit que les réseaux sociaux en voulant nous connecter les uns aux autres nous ont totalement déconnectés de la réalité. Mais pour les personnes peut-être seules que nous serons, être connectés à notre famille, nos petits enfants, ça change tout quand même.  Aujourd’hui déjà nos parents sont multi-connectés et utilisent whatsapp, Instagram, ou Facebook de manière extrêmement naturelle. Ils y sont selon les statistiques plus que nous, voire même accros. N’oublions pas que contrairement à la génération précédente, nous sommes nés pour certains avec ces changements, pour d’autres avons appris à les utiliser. Ca change tout là aussi. 

Mais pour entrer vraiment dans le vif du sujet, la révolution technologique qui s’opère, oriente de plus en plus un énorme marché et une opportunité immense pour bon nombre de startups qui centrent leur activité sur le business de l’e-santé, et plus précisément sur celui de l’accompagnement des seniors.

 

Notre état de santé sera scanné en permanence

Grâce au tout multi-connecté, on s’oriente de plus en plus à la détection en temps réel, voire par anticipation de toute anomalie dans les paramètres de santé : rythme cardiaque, chute, comportements anormal. Fini le temps du collier d’alarme sur lequel nos grands-parents devaient trouver la force d’appuyer dessus après avoir chuté. Aujourd’hui, le tout connecté grâce à des capteurs et détecteurs fait remonter directement l’information à notre aide à domicile, notre aide-soignant, notre médecin traitant ou notre famille.

Les applications encore aujourd’hui balbutiantes qui sont connectées à nous par nos smartphones et qui déterminent notre activité cardiaque, sommeil, et autres critères seront d’ici quelques années analysées immédiatement pour constater toute anomalie qui pourrait entraîner un drame. Détecter une maladie se fera d’ailleurs par de simples tests rétiniens, salivaires ou urinaires effectués à domicile.  


Même chose pour la maison. Le frigidaire. Connecté, il scanne déjà nos habitudes alimentaires ou nos besoins alimentaires, et se charge de palier aux commandes nécessaires en vue de l’état lui aussi scanné de ce qu’il reste à l’intérieur. 
Même chose pour notre pharmacie individuelle. 

Au niveau des aides à domicile, le tinder en la matière existe déjà avec The HelperBees ou CityZen Mobility qui permet de de sélectionner selons vos critères les thérapeutes de votre choix. 

Et puisqu’on n’arrêtera pas le progrès, dîtes adieu aux bas de contention, nos futurs problèmes de circulation seront réglés par un système qui sera directement connecté à nos pieds et qui enverra selon la détection des besoins anatomiques, de l’’électricité dans les mollets pour faire circuler le sang.

 

Le virtuel au secours du réel

Le développement des lunettes virtuelles, types Oculus permettra de compenser l'anxiété et de travailler sur le physique et le mental et pourquoi pas, sans rire puisqu’en 2015 on peut ressentir déjà par ce système les sensations et les douleurs d’une personne âgées, dans vingt ans, lorsque notre corps sera un plus fatigué,  imaginer de passer la journée dans le corps d’une personne de 20 ans, en pleine possession de ses capacités physiques…

Ces exemples ne sont qu'un bref aperçu de l'impact de la technologie dans notre futur bien-être. Technologie dont nous sommes qu'aux balbutiements bien évidemment...

Alors ? prêt à vieillir ? 

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h