Alzheimer : 7 conseils pour détecter un escroc qui tente de vous vendre le médicament miracle

Alzheimer : 7 conseils pour détecter un escroc qui tente de vous vendre le médicament miracle

Bien vieillir

14 décembre 2019
Catégorie : 

Un bon escroc est un escroc qui a compris comment jouer sur vos peurs, et forcément en matière d’Alzheimer, il y a de quoi faire.


Le nombre de personnes atteintes, et la crainte que suscite cette maladie dont jusqu’à ce jour, (et c’est important de le préciser dès ces premières lignes)  on n’a pas encore trouvé le remède miracle, offrent un magnifique terrain de chasse à certaines personnes sans morale et sans scrupules .

Particulièrement quand celles-ci ont décidé d'asseoir leur escroquerie sur la base d’arnaques médicales et faux traitements. En bref, de jouer sur une maladie qui offre les conditions idéales pour attirer dans des conditions extrêmement favorable les escrocs en tous genres.

Nous avons détecté parmis l'ensemble des leviers actionnés, trois particulièrement favorables pour qui veut vendre un remède miracle.

  • La crainte évidente de contracter la maladie chez des personnes agées en bonne santé.
     
  • Les changements que le vieillissement entraîne dans la manière de fonctionner du cerveau et qui elles-aussi altèrent le jugement. Ce que l’on met sur le compte parfois et à tort de la naïveté des personnes âgées, n’est en fait qu’une incapacité souvent à un reconnaitre un ou si c’est le cas à oser le repousser.
     
  • L’altération des facultés mentales et donc du jugement chez les personnes atteintes de la maladie.

 

1. On vous a proposé ou à l’un de vos proches le médicament miracle.

Premier préalable, prenez le temps avant tout achat de consulter le ANSM (L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé). Vous pourrez consulter s’il s’agit d’un médicament qui a bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché. 

2. On veut vous vendre un médicament qui vous promet qu’avec celui-ci on vous soignera d’Alzheimer ?

C’est d’emblée faux. Même si la recherche avance à grand pas, il n’existe à ce jour aucun traitement pour combattre la maladie. Les médicaments autorisés sont seulement des traitements des symptômes. D’ailleurs, certains d’entre eux figurent aujourd’hui sur une liste noire publiée par la Haute Autorité Sanitaire (HAS) car leurs bénéfices sont trop faibles au regard de leurs risques et effets indésirables.

3. On vous a promis que le médicament peut inverser les symptômes de la maladie d’Alzheimer ?

Impossible. Alzheimer est une maladie  neuro-dégénérative et à ce titre, comme toutes les maladies de ce type, les dégâts occasionnés sont irréversibles. 

4. On vous promet qu’avec le médicament vous réduisez le risque d’avoir la maladie ?

Jusqu’à ce jour il n’existe là non plus en la matière aucune solution miracle. La recherche avance certes, mais n’a pas encore trouvé. 

5. On vous annonce que le médicament est le fruit d’une avancée scientifique majeure ? 

Vous pouvez d’ores et déjà mettre fin à la discussion.

6. On vous annonce que le médicament est capable de traiter Alzheimer ainsi que d’autres maladies ? 

est-il censé aider à traiter de nombreuses maladies et pas seulement Alzheimer ? Fin de la discussion...

7. Le médicament a  été testé en laboratoire sur des animaux et donne de “merveilleux résultats “?

De l’animal à l’homme, les résultats d’expérience peuvent être extrêmement variables. On ne compte plus les effets d’annonce de médicaments prometteurs qui ont donné de très bons résultats sur l’animal, et dont on a plus jamais entendu parler par la suite.

 

N’oubliez pas ! Les médicaments vendus en ligne promettent la lune au malade d’Alzheimer, mais sont souvent des faux, potentiellement dangereux.

 

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h

-->