LE MOIS DE LA DYSPHAGIE TOUCHE A SA FIN : BILAN DE CE MOIS DE JUIN | Nutrisens

LE MOIS DE LA DYSPHAGIE TOUCHE A SA FIN : BILAN DE CE MOIS DE JUIN

Alimentation adaptée

28 juin 2021
Catégorie : 

La dysphagie est une pathologie méconnue qui représente une importante difficulté pour de nombreux patients : manger et boire peut les mettre en danger.

Pour rappel : la dysphagie est la difficulté, voire l’incapacité totale à avaler. Une sensation de gêne est ressentie dans la bouche, le pharynx ou l’œsophage entraînant parfois des fausses-routes et un risque d’étouffement.

Elle touche aujourd'hui 8 % de la population mondiale soit 590 millions de personnes.

Dans le cadre du #MoisDeLaDysphagie en juin, Nutrisens a décidé de mettre en avant cette pathologie trop peu connue et pourtant très répandue.

  • Vidéo - Documentaire "Swallow A Documentary Dysphagia"

Traduite de la vidéo "Swallow A Documentary Dysphagia" produite par l'organisme NFOSD (Nationnal Foundation of Swallowing Disorders), ce court documentaire présente la vie et les défis des personnes atteintes de dysphagie.

  • Vrai / Faux - Aurélie Aulagnon

Aurélie Aulagnon, consultante en gérontologie nous partage un sondage très intéressant pour le personnel de santé en établissement.

  1. Si une personne fait des fausses routes alimentaires, il faut la passer en alimentation mixée et aux liquides épaissis en même temps.

    FAUX : Il faut déjà comprendre pourquoi la personne fait des fausses routes alimentaires. Mauvaise mastication ? Trouble neuro-dégénératif ? Douleur ? La déglutition des solides et des liquides étant différente, il est impératif de dissocier alimentation mixée / hâchée de l'épaississement des liquides.

  2. Si un patient ne mange pas, c'est qu'il n'a pas faim.

    FAUX : il arrive que les patients présentent des troubles de l'attention ou de l'initiation qui nécessitent que le soignant stimule verbalement le patient pour que celui-ci initie ou poursuive l'action de manger. Par ailleurs, il est important de veiller à la présentation de l'assiette pour donner envie à la personne de manger.

  3. Plus on met de poudre épaississante dans une boisson, mieux elle est déglutie.

    FAUX : un liquide trop épaissi entraînera difficilement le déclenchement de la séquence de déglutition, notamment par manque de stimulation. De plus, cela devient trop collante, compact, et difficile à déglutir pour les personnes avec un manque de force de propulsion linguale d'où le risque de fausse route obstruante.

  4. Si une personne ne tousse pas, c'est qu'elle ne fait pas de fausses routes.

    FAUX : le reflexe de toux peut ne pas se déclencher en cas de passage alimentaire ou salivaire dans les voies aériennes par défaut de sensibilité, de motricité ou pas manque d'air expiratoire. Ce sont les fausses routes silencieuses tout aussi dangereuses que les fausses routes obstruantes, voire davantage.

  5. Dès qu'une personne atteinte de maladie d'Alzheimer présente des troubles de déglutition, il faut lui donner à manger par une tierce personne et adapter l'alimentation.

    FAUX : il faut préserver au maximum le réflexe de déglutition et le stimuler par une alimentation variée (en goût, textures, température...) et par l'adaptation des modes d'alimentation (proposer du manger-main, ou bien aider à manger plutôt que de nourrir directement).

 

  • Vidéos SF2D au sujet des troubles de la déglutition de la personne âgée et ses facteurs de risques 

La Société Française de Déglutition et Dysphagie (SF2D) a tourné des vidéos pédagogiques sur les troubles de la déglutition.

Leur but étant de faire comprendre simplement les complications qui peuvent survenir à cause de cette pathologie mais également les facteurs de risques.

 

  • Idée recette

Notre chef, Denis Béchet nous a réalisé une recette pour illustrer l’utilisation de notre produit le Gel’Easy

Au début du mois de juin, nous avons sondé notre communauté pour savoir quelle recette leur plairait le plus.

C'est finalement la recette "Dos de colin poché au safran & chorizo, timbale de riz et courgettes" qui fut l'heureuse gagnante.

Pour voir la démonstration de la recette, c'est par ici.

 

  • Replay Webinars

Conférence en ligne du 14 juin 2021 : "La dysphagie : troubles, signes et solutions pour accompagner mon patient".
Animée par Claire SOUCIERE et Carine LEDEY, toutes les deux orthophonistes libérales et membres du Syndicat des Orthophonistes de Saône-et-Loire.

 

Conférence en ligne du 14 juin 2021 : "La dysphagie et sa prise en charge via l’IDDSI : l’exemple canadien".
Animée par trois orthophonistes :
- Ellen Andrews : Orthophoniste en soins continus auprès d’adultes ayant des problèmes de santé chroniques, conférencière à l’Université d’Ottawa, bénévole du Groupe de référence canadien d’IDDSI ;
- Annick Côté : Orthophoniste et cheffe d’équipe en soins aigus, également expérimentée en pédiatrie, SSR, et en soins à domicile, formatrice auprès d’étudiants en médecine ;
- Marie-Josée Tessier : Ergothérapeute spécialisée en dysphagie pédiatrique et directrice d’une clinique privée en dysphagie, formatrice et conférencière auprès d’étudiants et professionnels de santé au Québec et en Europe. 

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h