Chirurgie de l’obésité : les besoins protéiques augmentent | Nutrisens

Chirurgie de l’obésité : les besoins protéiques augmentent

Alimentation adaptée

14 juin 2018
Catégorie : 
Pour éviter une perte de masse maigre trop importante, les apports protéiques doivent être augmentés en post-chirurgie

Un objectif important durant une perte de poids est d’optimiser la perte de masse grasse tout en préservant la masse maigre. Car une perte trop importante de masse maigre pourrait affecter négativement le métabolisme énergétique de repos, ralentir l’amaigrissement et favoriser le regain de poids. Après une sleeve gastrectomie, la plupart des recommandations suggèrent un apport d’au moins 1g de protéines par kg par jour. Toutefois, quelques études indiquent que cette quantité pourrait être insuffisante pour maintenir la masse maigre. Des chercheurs Italiens ont testé l’effet d’un doublement de l’apport classique en protéine sur la composition corporelle et le métabolisme de repos en post chirurgie. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue Obesity Surgery.

Un plan alimentaire bien précis

Le poids, les masses grasse et maigre ainsi que le métabolisme de repos de 60 hommes candidats à la chirurgie bariatrique ont été mesurés avant l’opération (sleeve gastrectomie) et 3, 6 et 12 mois après. Les hommes ont été séparés en deux groupes, un plan alimentaire spécifique consistant en 3 plans alimentaires de 4 mois (1200 kcal/jour) leur était proposé à base d’aliments liquides, puis semi-liquides à 15 jours et enfin solides après 1 mois. Le premier groupe recevait une alimentation enrichie en protéines (2,0g/kg/jour soit 143g de protéines/jour) et le second, une alimentation normo-protéique (1,0g/kg/jour soit 70g de protéines/jour) jusqu’à 12 mois. L’observance du régime était vérifiée par un questionnaire. L’impact de l’apport protéique sur la fonction rénale était aussi mesuré.  

L’apport protéique préserve la masse maigre

Comme attendu, tous les sujets ont perdu du poids après la chirurgie gastrique. si les chercheurs observent peu de différence concernant le poids total, en revanche, ils notent que la masse grasse a davantage diminué avec l’alimentation enrichie en protéines qu’avec celle normoprotéique, dès 3 mois et jusqu’à 12 mois après l’opération. De même, la perte de masse maigre et la diminution du métabolisme de base ont été moindres avec l’alimentation enrichie en protéines. Ils constatent que ces deux paramètres sont bien corrélés à l’apport en protéine des sujets. Les deux types d’alimentation étaient bien suivis et aucun impact négatif sur la fonction rénale n’était noté. Le profil lipidique, la glycémie et les niveaux d’enzymes hépatiques (ASAT ALAT, gamma-GT) étaient significativement améliorés dans les deux types de régime.

Les chercheurs concluent qu’une alimentation enrichie en protéine est plus efficace qu’une alimentation normoprotéique pour aider à perdre de la masse grasse et limiter la baisse du métabolisme de repos et la perte de masse maigre après une sleeve gastrectomie.  Ils recommandent donc d’ajuster les apports protéiques des sujets après une chirurgie gastrique pour les aider à préserver leur masse maigre et éviter la chute du métabolisme de repos.

 

A Comparative Study Examining the Impact of a Protein-Enriched Vs Normal Protein Postoperative Diet on Body Composition and Resting Metabolic Rate in Obese Patients after Sleeve Gastrectomy. Schiavo L et al, Obes Surg. 2017 Apr;27(4):881-888. https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs11695-016-2382-y

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h