La sarcopénie est plus fréquente chez les sujets avec insuffisances intestinales | Nutrisens

La sarcopénie est plus fréquente chez les sujets avec insuffisances intestinales

Nutrition santé

29 novembre 2017
Catégorie : 

Une étude Danoise alerte sur le risque 4 à 7 fois plus élevé de sarcopénie chez les sujets présentant une déficience et une insuffisance intestinales.

La déficience et l’insuffisance intestinales, sont deux conditions de réduction de la fonction absorptive de l’intestin qui font souvent suite à une résection plus ou moins étendue de l’intestin grêle. Cette résection est souvent consécutive à un cancer colorectal ou à une maladie intestinale inflammatoire. Ceci a pour conséquence une dénutrition et un changement de la composition corporelle. Des chercheurs Danois ont cherché à savoir si les sujets atteints par ces deux conditions avaient plus de risque de développer une sarcopénie (perte de masse et de performance musculaires). Les résultats de leurs travaux sont en cours de publication dans Clinical Nutrition. 

Plus de la moitié des sujets sont sarcopéniques

L’étude conduite entre 2010 et 2016 inclue 113 sujets (58 ans en moyenne) avec déficience intestinale (réduction de l’absorption) et insuffisance intestinale (réduction très importante, au-delà  du minimum vital). Leur composition corporelle, force et performance musculaire et plusieurs autres paramètres (inflammation, métabolisme de repos, tabagisme, alcool,…) sont évalués.  

Résultat, 60 sujets sur 113 présentent une sarcopénie diagnostiquée par une réduction de la masse et de la performance musculaires. Soit une prévalence de 53.1 % de sarcopénie chez les sujets atteints de déficience ou d’insuffisance intestinale. La prévalence de la sarcopénie atteint 72.7 % chez les sujets avec insuffisance intestinale, comparé à 34.5 % chez les sujets avec déficience intestinale. Parmi les sujets identifiés comme non sarcopéniques, la plupart ont tout de même une masse musculaire inférieure à la normale. 

Alcool, inflammation et hypermétabolisme aggravent le risque

Trois facteurs aggravent particulièrement le risque : 

  • la consommation excessive d’alcool expose les sujets à un risque 7 fois plus élevé de sarcopénie. L’effet toxique de l’alcool sur la taille des cellules musculaires et l’effet de l’alcool sur l’absorption des vitamines et des lipides sont évoqués comme mécanisme d’action. 
  • La présence d’une inflammation chronique ou celle d’un hypermétabolisme augmentent respectivement le risque de sarcopénie d’un facteur 4 et d’un facteur 7. Ces deux phénomènes ont été associés dans des études précédentes à une augmentation du catabolisme des protéines musculaires.  

Les chercheurs concluent que les sujets avec déficience et insuffisance intestinales sont à très haut risque de sarcopénie. Ils formulent trois recommandations : (1) Evaluer régulièrement leur composition corporelle et leur fonction musculaire ; (2) Proposer un soutien nutritionnel adéquat tout en stoppant la consommation d’alcool ; (3) Conseiller une activité physique en résistance, des exercices en aérobie et de la physiothérapie pour réduire les effets de l’inflammation sur le muscle.
 
The prevalence of sarcopenia is markedly increased in patients with intestinal failure and associates with several risk factors. Skallerup A, Nygaard L, Olesen SS, Køhler M, Vinter-Jensen L, Rasmussen HH. Clin Nutr. 2017 Sep 23. pii: S0261-5614(17)31342-0. http://www.clinicalnutritionjournal.com/article/S0261-5614(17)31342-0/fulltext 

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h