AVC mineurs : la persistance de la dysphagie doit alerter | Nutrisens

AVC mineurs : la persistance de la dysphagie doit alerter

Nutrition santé

9 novembre 2020
Catégorie : 
Selon une récente étude, les sujets pris en charge pour un AVC mineur mais dont la dysphagie persiste à la sortie de l’hôpital récupèrent moins bien

La prévalence de la dysphagie dans les premiers jours après un AVC mineur (accident ischémique transitoire) et son impact à court et long termes sont mal connus. Une étude réalisée dans un centre spécialisé dans la prise en charge des AVC a tenté de combler ce manque.

Sévérité de l’AVC et dysphagie sont liés

Sur 147 patients (72 % d’hommes, 61 ans en moyenne) admis pour un AVC mineur dans le service spécialisé de Trivandrum (Inde), 19 présentaient une dysphagie importante à leur admission et 10 devaient être nourris par sonde nasogastrique.

Le score de sévérité de l’AVC (NIHSS) à l’admission et les modifications de la substance blanche visibles à l’IRM étaient prédictives du risque de dysphagie post-AVC.

Dysphagie persistante et lésions sévères de la substance blanche sont de mauvais pronostic

A 3 mois, 76 % des sujets présentaient une bonne récupération avec seulement un handicap léger ne nécessitant pas d’assistance. Chez les autres, le score de sévérité de l’AVC, la présence d’un diabète de type 2, d’une dysphagie post-AVC et des changements de la substance blanche étaient prédictifs d’une mauvaise récupération.

A 12 mois de suivi, 69 % des patients présentaient d’excellents résultats de récupération post-AVC. Chez les autres, la persistance de la dysphagie à la sortie de l’hôpital et des lésions sévères de la substance blanche étaient prédictifs d’une mauvaise récupération à 1 an. Pour les chercheurs, l’atteinte de la substance blanche pourraient expliquer l’altération des processus de déglutition.

A retenir

  • Les accidents vasculaires cérébraux mineurs sont invalidants pour une petite fraction de patients ;
  • La persistance de la dysphagie à la sortie d’hôpital et des lésions de la substance blanche sont les signes avant-coureurs d’une mauvaise récupération ;

Dysphagia and disability in minor strokes - An institutional study. Sreedharan SE, Sayed JV, Vipina VP, Mohan MP, Paul R, Sylaja PN. J Stroke Cerebrovasc Dis. 2020 Sep;29(9):105070. doi: 10.1016/j.jstrokecerebrovasdis.2020.105070.

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h