Comment gérer la perte d'appétit chez la personne âgée ?

Comment gérer la perte d'appétit chez la personne âgée ?

Maintien à domicile

7 août 2019
Catégorie : 

Avec l’âge, la perte d’appétit est un phénomène courant mais qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette diminution d’appétit : perte de sensibilité gustative, fatigue, ennui, dépression, solitude, difficultés à mastiquer et/ou à déglutir, etc.

La vigilance est de mise, car cette perte progressive ou soudaine d’appétence peut également s’avérer dangereuse si les apports journaliers ne sont pas suffisants pour maintenir un bon état de santé. La personne âgée fragilisée perd progressivement du poids et peut alors glisser très rapidement vers un état de dénutrition., La perte de poids est d’ailleurs l’un des premiers signaux d’alerte visible par l’entourage ou le personnel soignant.

Focus sur la dénutrition

La dénutrition résulte d’un déséquilibre entre les apports nutritionnels et les besoins de l’organisme (énergie, protéines, vitamines, minéraux). Celle-ci se manifeste généralement par une perte de poids. On parle de dénutrition lorsque cette perte de poids est >5% en 1 mois ou >10% en 6 mois.

Quelles sont les raisons de cette diminution d’appétit ?

Très souvent la perte d'appétit chez la personne âgée vient d’une problématique bucco-dentaire.

La qualité et la quantité de papilles gustatives diminuent. Le goût des aliments change. Le plaisir de s’alimenter disparait progressivement.

A savoir aussi que ces petits bourgeons du goût sont très fragiles. Ils se renouvellent en fonction la variété de ce que nous mangeons. Leur pire
ennemi est donc la monotonie alimentaire !

  • Rehausser le goût des plats afin de stimuler les sens : aromates, assaisonnement, sauce… Surtout pas de régime sans sel ou sans graisses.
  • Varier les préparations pour ne pas se lasser des mêmes saveurs.
  • Privilégier les aliments plaisir. Le tout est de manger.

L’appétence pour certains aliments peut être aussi diminuée. Généralement les personnes âgées ont un « dégout » certain pour la viande rouge. Ils se mettent alors progressivement à exclure de leur alimentation la consommation de viande.

  • Il faut alors veiller à maintenir un apport suffisant en protéine en favorisant la consommation de viande blanche, de poisson ou de produits laitiers.
  • Penser à proposer des préparations de type tartes, quiches, soufflés qui sont mieux appréciés.
  • Vous pouvez également acheter des plats adaptés riche en protéines comme les plats cuisinés frais Nutrisens
  • La présentation doit être agréable pour susciter l’envie. Mettez de la couleur dans les assiettes !

Il est important de vérifier l’état bucco-dentaire des personnes âgées : un défaut de dentier, une absence de dents, des douleurs à la mastication, des inflammations, … Ces désagréments gênent donc la capacité du senior à s’alimenter correctement et l’incite à écarter certains aliments.

  • Une inspection régulière et approfondie de l’état bucco-dentaire d’une personne âgée est indispensable. N’hésitez pas à en parler à son médecin traitant ou prendre directement rendez-vous chez son dentiste.
  • Penser à hacher ou mixer la viande pour faciliter la consommation.

Au-delà des capacités de mastication, on peut voir apparaitre des problèmes de déglutition appelées dysphagie (fausse route). Non diagnostiqué ou mal pris en charge, ils peuvent également amener la personne âgée à stopper l’alimentation, ou à exclure une très grande majorité de produits alimentaires (inconfort provoqué lors de la déglutition ou la peur de s’étouffer).

  • Un entretien avec un(e) orthophoniste spécialisé(e) sera nécessaire pour une prise en charge globale, établir un diagnostic et proposer une texture adaptée.
  • Un test à l’eau pétillante ou épaissie peut être intéressante afin de déceler une éventuelle toux ou un inconfort lors du passage dans la gorge.

Il est important de noter que les personnes âgées ont une forte appétence pour le goût sucré.  Cela s’explique par un sentiment de réconfort provoqué par les souvenirs de l’enfance. Les papilles gustatives de la langue qui restent le plus longtemps dans le temps sont les papilles du goût sucré. 

  • Il est préférable d’accéder aux envies de ses personnes afin de leur permettre de retrouver l’envie et le plaisir de manger
  • Les biscuits, le chocolat, les pâtisseries sont des aliments souvent plébiscités.

L’isolement social et la solitude est aussi une cause de perte d’appétit. Le manque de visite et de discussion avec des membres de la famille, des amis ou bien des voisins peut amener un état « dépressif ». La personne aura alors de moins en moins envie de se mettre à table et finira par ne plus voir l’intérêt de manger.

  • Des restaurants solidaires ont vu le jour dans certaines villes pour permettre aux personnes âgées de partager un repas à plusieurs.  
  • Les résidences-séniors ouvrent la porte de leurs restaurants et offrent une qualité de restauration adaptée.
  • Les activités sociales et sportives permettent de créer du lien avec l’extérieur.
  • Les services d’aide à domicile sont également un moyen de partager et de discuter avec d’autres personnes.

Les conséquences de cette perte d’appétit

Cette perte d’appétit si elle est prolongée dans le temps sera très délétère pour la personne. N’atteignant plus son besoin de base en énergie et vitamines, le senior va très vite se trouver carencé, fatigué, déprimé et enfin dénutris.

Rappelez-vous qu’il ne faut pas prendre à la légère cette perte d’appétit, car contrairement aux idées reçues, les personnes âgées ont des besoins spécifiques. Les apports notamment en protéines permettent de prévenir la perte musculaire et de favoriser le renouvellement cellulaire. Un maintien de la force musculaire permet d’assurer une meilleure mobilité et donc de reculer l’entrée dans la dépendance

Focus sur la masse maigre

La masse maigre, est constituée essentiellement d’os, de nos organes et de nos muscles. Selon les individus, elle représente 70 à 90 % du poids corporel.

Quelques astuces et solutions pour aider nos seniors à retrouver un bon appétit

Tout d’abord la présentation du plat a son importance pour éveiller les sens et les papilles. On jouera ainsi sur les formes, les couleurs, les odeurs, les textures, … Pour stimuler le goût, on favorisera également l’utilisation d’exhausteurs de goût.

Il sera également intéressant de travailler la taille, la forme et la couleur des assiettes. Une petite assiette sera moins impressionnante à consommer qu’une grande assiette, pour une même portion. On évitera de servir à manger dans des assiettes de couleurs sombres. Des couleurs chaudes ou neutres seront plus familières et appréciés. Tout ce qui rapporte à l’enfance est aussi très rassurant, par exemple la présentation en cocotte individuel favoriserait la consommation de la préparation par rapport à une grande assiette blanche.

Il faut également s'attacher à retrouver la convivialité. Ne pas rester toujours seul devant son assiette et retrouver le plaisir de cuisiner ou de manger avec sa famille, ses petits-enfants et ses amis. L’entourage joue un rôle primordial sur le moral du senior, c’est pourquoi manger en salle commune est l’une des clés pour stimuler l’appétit d’une personne. Manger seul dans sa chambre n’est jamais agréable.

La perte de poids chez les personnes âgées est un signe majeur de fragilité alors restez attentifs.

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h