Réguler le transit intestinal - Prise en charge nutritionnelle | Nutrisens

Les fibres alimentaires : un allié pour un bon réguler le transit intestinal

Les fibres sont des substances d’origine végétale indispensables au bon fonctionnement et la régulation de l’intestin, qui ne sont ni digérées, ni absorbées dans l’intestin grêle.

On les classe en fonction de leur solubilité dans l’eau. Il existe ainsi deux catégories : les fibres solubles (pectines, gommes et mucilages) et les fibres insolubles (cellulose, hémicellulose et lignine).

Les fibres solubles

Les fibres solubles se trouvent la plupart du temps au cœur des végétaux. Elles forment une sorte de gel pendant la digestion et permettent de prévenir la constipation, de diminuer l’absorption du cholestérol et des graisses alimentaires et de ralentir la digestion des glucides. Elles prolongent également la sensation de satiété. On les trouve dans l’avoine (flocons, son, farine), l’orge, le psyllium, le sarrasin, les légumineuses (haricots rouges, blancs), les figues sèches, les pruneaux et dans une moindre mesure les fruits et légumes frais : carotte, courgette, asperge, patate douce, fraise, pamplemousse, nectarine, pêche, orange.

Les fibres insolubles

Les fibres insolubles font généralement partie de l’enveloppe des végétaux. Elles sont moins facilement attaquées par les bactéries et fermentent donc moins bien. Elles présentent la particularité de fixer l’eau et ont un pouvoir de gonflement très élevé. Elles augmentent ainsi le volume des selles et accélèrent le transit intestinal en stimulant les mouvements du tube digestif. On les trouve dans les céréales : le blé entier et ses dérivés (pain intégral, son de blé, germe de blé, céréales du petit déjeuner au blé entier, pâtes complètes, boulgour), l’épeautre, le kamut, les graines de lin, la rhubarbe, les brocolis, les choux de Bruxelles, la poire, les dattes et les figues sèches, les pruneaux, les amandes, les pois chiches, les lentilles et la peau des pommes de terre.

Les apports nutritionnels conseillés

Les apports nutritionnels conseillés (ANC) sont de 25 g / 30 g de fibres par jour pour un adulte et un sujet âgé. La prise des fibres est conseillée à chaque repas pour lutter contre les troubles du transit intestinal:

  • Petit déjeuner associant un fruit à du pain complet ou des céréales (type muesli ou flocons d’avoine)
  • Déjeuner et dîner avec au moins une crudité comme entrée, ou comme plat principal un légume, ou un plat de pâtes, ou de riz complet
  • Desserts et collations à base de fruits

Les fibres ont besoin d’eau. Sans cela, elles se révèlent inefficaces. Il est donc nécessaire de boire 1 litre à 1,5 litres par jour.

On ne peut décider de passer d’une alimentation pauvre en fibres vers une alimentation riche en fibres, du jour au lendemain. Il faut laisser à l’organisme le temps de s’adapter.

Une absorption excessive et trop rapide de fibres peut entraîner des troubles digestifs désagréables et surtout très inconfortables. Il faut donc se montrer prudent et augmenter de façon régulière les quantités de fibres de son alimentation.

Découvrez nos solutions nutritionnelles aux problèmes de transit intestinal ainsi que Transimix, une préparation de fibres solubles et insolubles pour vous aider à réguler votre transit intestinal.

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h