Manger-Main – EHPAD le Domaine de Fontfrède (Réseau Omeris) | Nutrisens

«Rendre de l’autonomie à la prise de repas aux résidents ayant une perte de la praxie en retrouvant la capacité de manger seul et le plaisir de gérer soit même son repas. Pour cela adapter les aliments (forme, texture, cuissons, assaisonnement,…) à une façon de manger avec ses doigts et sans couverts et sans aide extérieure.»

Projet présenté par : Elsa Cruciani pour l’EHPAD le Domaine de Fontfrède (Réseau Omeris (13)).
 

Une réflexion autour du Manger-Main basée sur le soin et le plaisir

Le projet Manger-Main présenté par l’EHPAD le Domaine de Fontfrède part d’une réflexion centrée à la fois sur le soin et le plaisir.

Le soin tout d’abord dans une démarche de bientraitance et de conservation de l’autonomie dans la maladie, en se basant sur plusieurs piliers : la stimulation de la motricité fine, la réminiscence et l’estime de soi.
En effet les équipes soignantes ont constaté que certains de leurs résidents atteints de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées souffrent de troubles praxiques les empêchant d’utiliser correctement leurs couverts et demandant donc l’aide d’une tierce personne.

En proposant une autre façon de s’alimenter : le Manger-Main ou aliment pouvant être mangé avec les doigts, l’EHPAD le Domaine de Fontfrède souhaite redonner la main aux résidents dans la prise de leurs repas.

Le plaisir ensuite car ne plus être tributaire de quelqu’un redonne l’envie de manger, favorise la consommation et permet de lutter contre la dénutrition chez ces patients. De même le Manger-Main proposé par l’EHPAD s’appuie sur une stimulation des sens, l’éveil des souvenirs et s’inscrit donc dans une démarche de valorisation du plaisir au cours du repas.

Un projet Manger-Main en deux étapes

La première étape de la mise en place de ce projet passe par le repérage des difficultés rencontrées par les résidents désorientés durant le repas.
Un référent nutrition de l’établissement est chargé de recueillir les observations des soignants et de coordonner la mise en place d’un menu manger-main lorsque cela est pertinent. Il est chargé par exemple de solliciter lepsychologue pour intervenir auprès des résidents et des familles.

Le Manger-Main concerne environ 8% des résidents de l’EHPAD le Domaine de Fontfrède.

L’opérationnalisation de la mise en œuvre du Manger-Main est la seconde étape de ce projet.
La majorité des résidents concernés souffrant de troubles de la déglutition, les textures ont été adaptées pour convenir au plus grand nombre. Les recettes doivent être reproductibles quels que soient le cuisinier qui les réalise et le menu du jour. L’EHPAD le Domaine de Fontfrède a donc sollicité son prestataire de restauration SOGERES pour l’accompagner dans la définition des techniques et procédures de réalisation en cuisine.

Grâce à ce travail, chaque midi une déclinaison du menu du jour est proposée.

Le plat principal est composé d’un nombre fixe de bouchées de protéines (madeleine de viande ou de poisson), de flans de légumes et de muffins de féculents. Les apports nutritionnels sont adaptés aux besoins et les formes et les couleurs fournissent un repère pour les résidents et les soignants.

De la sauce (légèrement épaissie si besoin pour adhérer aux bouchées) est également proposée dans un petit ramequin pour encourager les résidents à tremper leurs petites bouchées et ainsi stimuler leur motricité.

Un accueil positif des résidents et des soignants

Manger-Main – EHPAD le Domaine de Fontfrède (Réseau Omeris)L’introduction du menu Manger-Main a reçu un accueil très positif de la part des soignants qui ont été impliqués très tôt dans le projet (dégustation des recettes) et qui apprécient de revoir les résidents manger seuls.

Le suivi de la courbe de poids des patients montre également que le poids se maintient et même augmente pour certains résidents. Une étude plus approfondie intégrant le calcul des ingestas est actuellement en cours et devrait permettre de confirmer ces premières tendances.

 

Les plus du projet à retenir

  •  L’EHPAD le Domaine de Fontfrède est aujourd’hui le site pilote pour le déploiement d’une prestation Manger-Main dans l’ensemble des établissements du réseau OMERIS (18 établissements) et pourrait le devenir pour leSYNERPA (syndicat des établissements d’hébergement pour personnes âgées) sur la région PACA.
  • Fières du travail réalisé dans leur établissement, les équipes souhaitent aujourd’hui servir d’exemple pour que d’autres établissements puissent bénéficier de cette solution, réelle innovation dans la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.

 

Pour en savoir plus ou contacter les porteurs du projet : contact[@]nutrisens.fr

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h