Le manger mains à texture modifiée | Nutrisens

 « Le manger mains est un projet d’autonomisation de l’alimentation de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. L’alimentation manger mains a aussi pour but de permettre aux personnes dépendantes ayant des difficultés à manier les couverts de retrouver une autonomie en se servant de leurs doigts pour manger et retrouver ainsi du plaisir à se nourrir »

Projet présenté par : Laura Guilbeau, diététicienne, pour l’EHPAD de Cadouin (24)

Le manger mains : une solution pour favoriser l’autonomie

Le projet de l’EHPAD de Cadouin débute en septembre 2012, lorsque la cadre de santé, après avoir visionné un reportage sur l’alimentation manger mains, propose le projet de « l’assiette qui réconcilie avec la vie » aux membres de son équipe et de la direction. 

Chacun est unanime : le manger mains apparaît comme une solution potentiellement intéressante pour maintenir l’autonomie et favoriser la consommation alimentaire chez les résidents ayant des difficultés à utiliser leurs couverts ; difficultés fréquemment observées chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. 

Une réflexion commune pour une mise en œuvre au quotidien

Après concertation en équipe, recherches bibliographiques et ateliers tests de manger mains en texture normale, le projet se concrétise en Mai 2013 ; l’équipe de cuisine et les trois référents diététiques (Diététicienne, IDE et AS) suivent une formation sur le manger mains à texture modifiée car cela apparaît plus adapté pour répondre aux  besoins des résidents d’EHPAD. 

Ainsi ensemble, ils développent dans un premier temps des recettes pour confectionner des bouchées non enrichies, préhensibles, goûteuses et faciles à déglutir répondant aux éventuelles dysphagies rencontrées dans la maladie d’Alzheimer. 

Dans un second temps, ils forment les équipes d’hôtellerie et de soins au service, à la stimulation  et au suivi du repas manger mains à texture modifiée.  Il est alors décidé  de cibler les résidents présentant des troubles cognitifs, des difficultés à utiliser les couverts et/ou un refus alimentaire, symptomatologie que l’on retrouve fréquemment dans cette pathologie. 

L’objectif est de maintenir l’autonomie du résident tout en prévenant et/ou prenant en charge les risques de dénutrition. 

A cet effet, des fiches de suivi sont créées par la diététicienne et validées par l’équipe (analyse des consommations et évaluation des recettes).

Des résultats à la hauteur de l’engagement des équipes

A partir de Juin 2013, les premiers essais sont  réalisés et les bouchées sont servies une fois  par mois pour tester les recettes tout en observant  les réactions des résidents. Ces tests sont un succès : les résidents consomment avec plaisir cette nouvelle texture avec leurs doigts

Les retours des soignants permettent aux cuisiniers d’améliorer les recettes.  Malgré le travail que cela représente, les équipes souhaitent que la solution manger mains à texture modifiée puisse être proposée à tous les repas. 

Il faudra encore un an de travail organisationnel pour aboutir au lancement du projet manger mains à texture modifiée quotidien et pour toutes les composantes du repas le 29/09/2014. 

Depuis ce jour, une moyenne de 15 résidents sur 88 bénéficie de cette alimentation.

Après un an d’expérimentation, les premiers résultats sont prometteurs puisqu’il a été rapidement observé une diminution des refus alimentaires et une reprise de poids générale

L’étude ouvre encore à d’autres questionnements et se poursuit aujourd’hui avec l’inclusion de résidents porteurs d’autres pathologies influant sur leur autonomie.

Les plus du projet à retenir 

-    Certes la solution manger mains n’est pas nouvelle, mais l’approche de cette solution par l’EHPAD de Cadouin se détache par sa mise en œuvre opérationnelle

-    En s’appuyant sur une coordination des équipes et en prenant le temps d’informer, former et suivre les résidents, la solution manger mains mise en œuvre par l’EHPAD de Cadouin s’inscrit dans un projet pérenne et efficace pour la prise en charge des patients désorientés. 

-    Pour conclure, le projet de l’EHPAD de Cadouin raconte une belle aventure humaine, remettant le résident au cœur des préoccupations et des actions des praticiens. Via ce projet pluridisciplinaire, les équipes ont réussi à créer des liens et à proposer ensemble un projet pour lequel ils sont tous fières de constater que les résidents reprennent plaisir à manger
 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h