Dysphagie : les atouts de l'épaississant gomme de xanthane

Dysphagie : les atouts de l'épaississant gomme de xanthane 

Les personnes qui souffrent de dysphagie et celles qui prennent soin d'une personne atteinte de dysphagie connaissent bien les symptômes et les complications associées à ce trouble. Parmi ceux-ci, le plus dangereux est sans doute la pneumonie d’aspiration. Celle-ci se produit lorsque les liquides, les fluides, les sécrétions ou les aliments pénètrent dans les voies respiratoires. Il existe des moyens de la prévenir parmi lesquels l'épaississement des boissons. Deux épaississants sont utilisés pour cela : l’un à base d'amidon modifié et l’autre à base de gomme de xanthane. Plusieurs arguments suggèrent que la gomme de xanthane serait plus adaptée.

Propriétés clés de la gomme de xanthane

La gomme xanthane est un polysaccharide dont la structure contient un squelette de cellulose sur lequel sont fixées des molécules de galactose et de mannose. Trois caractéristiques la différencient de l’amidon modifié :

  • la stabilité

La capacité de maintenir une viscosité constante dans le temps est une caractéristique importante d'un produit épaississant. Contrairement à l'amidon, la gomme de xanthane ne continue pas d'épaissir avec le temps et conserve une viscosité stable, ce qui permet aux soignants une plus grande souplesse dans la préparation et le service des aliments et des boissons. Quant aux patients, ils ont plus de temps pour les consommer en toute sécurité (Kemboi J 2014).

  • la consistance

La gomme de xanthane conserve sa consistance tout au long de la congélation et de la décongélation et reste stable à la chaleur et en milieu acide. Au contraire, l'amidon à tendance à se liquéfier en milieu acide, gonfle et s'épaissit lorsque la chaleur augmente et supporte mal la congélation/décongélation. Enfin, la gomme de xanthane est résistante à l’action de l’amylase présente dans la salive humaine, ce qui n’est pas le cas de l’amidon, qui se décompose au fur et à mesure de son contact, séparant le liquide de l'agent épaississant.

  • la clarté

L'eau mélangée à de la gomme de xanthane est beaucoup plus claire que celle mélangée à de l’amidon qui la rend trouble. Il est probable que ceci influence la perception du patient et son envie de s’hydrater. Sans compter que la gomme de xanthane a une texture lisse, tandis que l'amidon a tendance à être granuleux en milieu liquide.

                                                                                                                                                               Gomme de xanthane

Moins de risque d’aspiration avec la gomme de xanthane

Une étude réalisée en 2014 auprès de 100 patients dysphagiques a comparé cet épaississant à l’amidon modifié (Leonard R 2014). Elle a montré qu’il faut beaucoup moins de xanthane pour obtenir la consistance désirée lors de l'épaississement d'une boisson et que les patients sont moins susceptibles d'aspirer des liquides épaissis à la gomme de xanthane que les liquides épaissis à l'amidon. Par ailleurs, lorsque les liquides passent dans la trachée, ceux épaissis avec la gomme de xanthane sont plus facilement évacués par les mouvements des cils et donc moins susceptibles de causer des lésions pulmonaires que ceux épaissis à l’amidon (Domer AS. 2014).

Comparée à l'amidon, la gomme de xanthane semble présenter de nombreux avantages : elle s'hydrate plus rapidement, nécessite moins de produit pour obtenir une viscosité plus élevée, est plus stable dans le temps et sur une large gamme de températures et ne trouble pas les boissons. Des atouts qui offrent plus de flexibilité aux soignants pour le service des boissons et aliments épaissis.

Retrouvez nos solutions produits dédiées à la dysphagie pour éviter le risque de fausse route.

 

 

Source : Xanthan versus starch : the advantages are more than clear. Doug Stetzer 2018.

Kemboi J, Karumanithy C. Addition of supplement to different brands of nectar consistency thickened water and their effect on viscocity over time : an overview.  Dysphagia Research Society Annual Meeting and Post-Graduate Course. March 5–8, 2014.

Leonard RJ, White C, McKenzie S, Belafsky PC. Effects of bolus rheology on aspiration in patients with Dysphagia. J Acad Nutr Diet. 2014 Apr;114(4):590-4.

Domer AS, Leonard R, Belafsky PC. Pharyngeal weakness and upper esophageal sphincter opening in patients with unilateral vocal fold immobility. Laryngoscope. 2014 Oct;124(10):2371-4

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h