Index glycémique : une alternative à tenter chez les enfants obèses

Index glycémique : une alternative à tenter chez les enfants obèses

Nutrition santé

17 septembre 2019
Catégorie : 

Un régime à faible index glycémique peut améliorer la sensibilité à l'insuline chez des enfants obèses.

L'obésité est l'un des principaux problèmes de santé publique dans le monde, et l'enfance est une période critique dans son développement. Son traitement précoce est important pour éviter les maladies à l'âge adulte. Cependant, on sait peu de choses sur l'approche diététique optimale à adopter. Jouer sur la qualité des glucides, évaluée par l’index glycémique, pourrait être une stratégie. Des études chez l’adulte montrent qu’une alimentation avec un index glycémique bas pourrait favoriser la satiété, diminuer la sécrétion d’insuline et serait favorable à une perte de poids. Des chercheurs thaïlandais ont évalué ce type d’alimentation chez des enfants obèses.

Six mois d’une alimentation à index glycémique bas

Cinquante-deux enfants obèses âgés de 9 à 16 ans (35 garçons) ont suivi pendant 6 mois, soit une alimentation avec un index glycémique bas, soit une alimentation à faible teneur en graisses (groupe témoin). Les changements de leur composition corporelle ont été mesurés (absorptiométrie rayons X, impédancemétrie) ainsi que la sensibilité à l'insuline.

Insulinémie à jeun et insulino-résistance sont améliorées

Après 6 mois, les deux groupes présentaient une baisse significative de leur indice de masse corporelle (IMC), et des changements similaires de masse grasse et de masse maigre. Mais seul le groupe sous une alimentation à index glycémique bas montrait une baisse significative de l'insulinémie à jeun (22,2 ± 14,3 à 13,7 ± 10,9 mU/l ; P = 0,004) et de l’insulino-résistance (indice HOMA-IR 4,8 ± 3,3 à 2,9 ± 2,3 ; P = 0,007). De plus, seul le groupe d’intervention a réduit ses apports énergétiques au cours de l’intervention, probablement en raison de l’effet favorable de l’alimentation à index glycémique bas sur la satiété. Les chercheurs supposent en effet que l’augmentation graduelle de la glycémie (favorisée par une alimentation à index glycémique bas) ralentit la sécrétion d’insuline et permet de prolonger la satiété.

Cette étude révèle que comme chez les adultes, un régime à faible index glycémique peut améliorer la sensibilité à l'insuline chez des enfants obèses présentant à la base une insulinémie élevée.

Les chercheurs concluent que plutôt que de conseiller une restriction calorique, qui pourrait être trop difficile à suivre pour certains enfants, une réduction calorique modérée incluant des aliments à index glycémique bas pourrait être mieux acceptée et suivie sur le long terme.

Low-glycemic index diet may improve insulin sensitivity in obese children. Visuthranukul C, Sirimongkol P, Prachansuwan A, Pruksananonda C, Chomtho S. Pediatr Res. 2015 Nov;78(5):567-73. https://www.nature.com/articles/pr2015142

Vous SOUHAITEZ

EN SAVOIR PLUS ?

Toute notre expertise santé à votre service !

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

 

Découvrez notre

boutique en ligne

Tous les produits de Nutrisens disponibles en ligne !

Voir la boutique

 

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h