Les Français ne s’hydratent pas assez | Nutrisens

Les Français ne s’hydratent pas assez

Bien vieillir

11 décembre 2014
Catégorie : 

Les valeurs repère d’hydratation

Depuis 2003 et tous les 3 ans, le Crédoc réalise un état des lieux de la consommation de boissons en France. D’après la dernière enquête CCAF menée en 2013, plus de deux tiers des Français ne suivent pas les valeurs repères d’hydratation provenant de l’eau des boissons et des aliments.

Les français ne s'hydratent pas assez

Selon l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA)[1], la quantité d’eau nécessaire par jour pour compenser les pertes hydriques dues à la respiration, la transpiration et les urines est de 2,5L pour un homme et 2L pour une femme. Entre 20 et 30% des apports sont normalement couverts par l’alimentation, et 70% à 80% par les boissons, d’où la valeur repère de 1,5L de boissons par jour. Or, 50% des adolescents et 30% des adultes consomment moins de 1L de boissons par jour. De plus, seulement 8% des adolescents, 23% des adultes et 33% des séniors respectent la valeur repère d’apports hydriques définie par l’EFSA (eau des aliments + boissons) ! En somme les Français ont soif mais ne le savent pas ! En France, 3 adultes sur 4 ont le sentiment d’être bien hydratés [2].

Mais que boivent les Français ?

Dans une journée, l’eau représente près de la moitié de la consommation totale de boissons, à laquelle s’ajoute les boissons lactées pour les enfants et les adolescents et les boissons chaudes (thé, café) pour les adultes. Quant aux Boissons Rafraichissantes Sans Alcool (BRSA) à savoir boissons sucrées, aromatisées… en moyenne et par jour, les adolescents consomment l’équivalent d’1/2 canette et les adultes 1/3 de canette. Au sein des BRSA, ne sont pas inclus les eaux embouteillées ou du robinet ainsi que les jus de fruits/nectars.
La consommation de boissons s’effectue 2 fois sur 3 à domicile, pendant les repas. Selon l’étude CCAF les Français les mieux hydratés sont ceux qui varient davantage les boissons consommées au cours de la journée et les occasions de consommation. Le fait est que l’accès aux boissons n’est pas toujours facilité en milieu scolaire ou sur le lieu de travail en dehors des repas.

Pourquoi boire plus ?

Une hydratation insuffisante peut entraîner l’apparition de petits désagréments au quotidien : maux de tête, constipation, inconfort urinaire, douleurs musculaires, fatigue… Il est donc important de bien s’hydrater pour unbien-être général.
Par ailleurs, certaines situations nécessitent un apport hydrique adapté : environnement (forte chaleurs, altitude, atmosphère climatisée ou surchauffée), période de vie (grossesse, allaitement), état de santé (fièvre, diarrhées) ou encore activité (exercice physique).

Il est donc important de se rappeler qu’il faut « boire en quantité suffisante et ce tout au long de la journée » ! Et comme le précise l’Institut Européen de l’Hydratation « 1,5L de boissons par jour, ce n’est pas la mer à boire ! ».

 

[1] EFSA. Scientific Opinion on Dietary Reference Values for water. EFSA Journal 2010; 8(3):1459.
[2] Misconceptions on Hydration for EHI, Adelphi, april 2014.

 

Source : Institut Européen de l’hydratation. Dossier de presse Juin 2014 « 1,5 litre de boissons par jour, c’est pas la mer à boire ! ».

Lien utile : http://www.europeanhydrationinstitute.org/fr/wp-content/uploads/2014/07/1litre5-par-jour.pdf

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

04 82 78 01 53
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h