Vitalités ! le mag | Nutrisens
11 avril 2006
AVC, traumatismes crâniens et Parkinson exposent à un risque accru de dysphagie oropharyngée
Malgré une survenue fréquente parmi les sujets âgés et des complications invalidantes, la dysphagie est sous – diagnostiquée. Une revue de la littérature tente d’en évaluer la prévalence dans plusieurs situations

Pages

BESOIN D'UN CONSEIL ?
UNE QUESTION ?

Notre diététicienne
est à votre écoute

03 85 69 07 83
Lui écrire

Du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h