En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Suite à l’entrée en vigueur du RGPD, nos conditions générales d’utilisation ont été mises à jour. N’hésitez pas à les consulter. En savoir plus J'accepte

Dénutrition

En touchant presque 2 millions de personnes âgées en France, la dénutrition est une pathologie à traiter dans les meilleurs délais et avec une solution adaptée.

Manger est un des grands plaisirs de la vie. Il est important que cela puisse le rester car l’alimentation contribue à « bien vieillir » et à limiter la fragilité. Mais que faire quand la personne âgée que l’on accompagne dans sa vie quotidienne n’a pas envie de manger, consomme peu de repas ou mange moins qu’auparavant ?  

Quelle solution apporter lorsque cette absence de faim est accompagnée de dégoût ? Faut-il s’inquiéter face à un amaigrissement ou quand la personne se plaint de vertiges ou d’avoir moins de force ? A quoi reconnait-on qu’une personne est dénutrie ?

Nos experts sont prêts à répondre à toutes vos interrogations et vous apporter des solutions adaptées à vos besoins.

Qu'est-ce que la dénutrition ?

Stop aux idées reçues

  • « Il ne faut pas manger beaucoup le soir car la nuit on dépense peu »
    Faux !
    Le métabolisme de base n’est que très légèrement diminué avec l’âge. De nuit comme de jour, il faut toujours la même dépense pour faire battre le cœur, respirer les poumons et digérer les aliments. De plus, en cas de maladie, les besoins énergétiques de l’organisme sont augmentés.
  • « Avec l'âge, on a moins besoin de manger »
    Faux !
    Les plus de 65 ans ont des besoins alimentaires équivalent à ceux d’un adulte de 40 ans et même supérieurs en ce qui concerne les protéines (viande, poisson, oeuf). Manger peu fragilise, surtout lorsqu’on doit faire face à un stress ou une maladie.
  • « C’est normal de maigrir en vieillissant  »
    Faux !
    Perdre du poids est le signe que la personne mange moins qu’elle ne dépense. Cela peut aussi être le reflet d’un changement de son état de santé (déshydratation, infection). Un contrôle médical est indispensable pour en trouver la raison.
  • « Quand on est gros, on n’est pas dénutri »
    Faux !
    Une baisse de la consommation en protéines (viande, poisson, œuf) chez une personne en surpoids peut entrainer une fonte des muscles, qui est le point de départ de la dénutrition.

Nos packs et produits à découvrir :

Découvrez notre gamme de produits hypercaloriques et hyperprotéinés destinés à l'alimentation et à la prise en charge et/ou la prévention de la dénutrition des personnes âgées. Disponibles sous la forme de crèmes dessert enrichies, de boissons, de pains et biscuits ainsi que de préparation en poudre, vous trouverez un large choix de produits de lutte contre la dénutrition. De nombreuses textures et saveurs sont disponibles afin d'éviter la lassitude du patient lors de l'alimentation.

Besoin d'un conseil?
Une question sur nos produits?

Nos diététiciennes sont 
à votre écoute :
04 82 78 01 53

Du lundi au vendredi,
de 9h à 12h et de 14h à 17h

Nous écrire

Echanger avec elles par
messages instantanés
en cliquant ici

Abonnez vous gratuitement à notre "Vitalités ! mag" :

"Vitalités ! Le mag"

Les bons réflexes Nutrition & Santé
Retrouvez toute l’expertise nutritionnelle de Nutrisens ainsi que nos dernières recettes plaisir.